SOLIDARITE-ECOLES

aide à la scolarité au Burkina Faso

2013-12-08-Marche-Noel-Chancellerie

Dimanche 8 décembre 2013, Solidarité-Ecoles a participé, comme les autres années, au Marché de Noël dans le gymnase des écoles Saint Jean Baptiste de La Salle, à Bourges.

Aux côtés d’autres associations, nous avons présenté l’artisanat Burkinabé rapporté aux cours de nos différentes missions dans ce pays d’Afrique centrale :de magnifiques plateaux et coffrets en cuir fabriqués par les Touaregs ainsi que des sculptures en bronze, des statues en bois, des batiks, des boubous et des bijoux colorés.

La vente de cet artisanat nous aidera à réaliser un « bouli », réservoir de conservation des eaux de ruissellement dans le village de Tamiga.

Samedi 2 novembre 2013 à Dun sur Auron

2013-11-02-Don-USD

L'USD, club de foot de Dun sur Auron, a trié les anciennes tenues du club et a décidé d'en faire don à l'Association Solidarité-Ecoles pour le Burkina Faso. La remise officielle des maillots, shorts et ballons a eu lieu dans le club house du stade de Dun en présence du Président Mario Sareiva, des encadrants du club Emmanuel Labonne et Romain Laperche et des jeunes participant aux échanges scolaires entre l'école de Tamiga et l'école primaire de Dun.

Une mission partira prochainement, emportant le "précieux matériel" pour Tamiga. Nul doute que ce présent fera des heureux dans ce village du Sahel. Je remercie le club de me donner l'occasion de participer à cet échange de coopération internationale.


Joëlle MATHIEU, Présidente.

Dimanche 13 octobre 2013 à La Chapelle Saint Ursin.

La chorale "Terre de Chœurs" dirigée par Walker Viry et l'orchestre "Les Guerlets" présidé par M Raymond Larigauderie ont offert leur prestation à l'association Solidarité-Ecoles au profit des enfants de l'école de Tamiga, petit village sahélien du Burkina-Faso.

2013-10-13-Terre-de-Choeurs 2013-10-13-les Guerlets
Terre de Choeur les Guerlets

AVH le 2 octobre 2013 : « Festival 2012 à Dédougou »

 Le soleil, la température clémente de ce premier mercredi d’octobre n’ont pas empêché le rendez-vous avec le « Festival des Masques à Dédougou ». En effet, 23 personnes étaient présentes pour assister à la projection de ce magnifique documentaire réalisé par Gérard Mathieu, à partir des photos de Nicole Robert.

Dédougou, ville d’environ 40 000 habitants, située à environ 250 km de Ouagadougou, organise tous les deux ans un festival de Masques. Des représentants de toutes les régions du Burkina-Faso viennent défiler en arborant les masques traditionnels du pays. Nicole Robert a eu la chance de pouvoir participer à ces fêtes et a rapporté de magnifiques photos qui ont permis à Gérard Mathieu de réaliser ce documentaire original.

La salle de projection était pleine, les chaises très rapprochées, nous étions serrés, mais tout le monde a pu admirer le diaporama présenté.

Une petite exposition de masques et d’objets divers africains a permis aux non voyants de voir avec les mains et d’apprécier à sa juste valeur, le travail des artistes burkinabé.

Le goûter qui a suivi, était animé. Des anecdotes, des récits de voyage étaient évoqués, tout le monde participait avec plaisir. Un vrai moment de bonheur partagé !

 

12 septembre 2013, animation à l'association Valentin Haüy

L’animation avait bien commencé avec la présentation de différents masques africains. Les invités, installés devant l’écran vide du vidéo projecteur, attendaient le diaporama promis « La fête des masques à Dédougou ». Et c’est là que les ennuis ont commencé : la lampe de l’appareil ne s’est pas allumée ! La séance vidéo est devenue séance conte improvisé avec «  Solidarité-Ecoles au Burkina-Faso »

De 1992 à 2013, j’ai retracé notre parcours dans ce pays si accueillant. A travers des anecdotes, j’ai raconté les rencontres dans les différents villages et écoles qui nous ont conduits du Nord au Sud et d’Ouest en Est, nous offrant ainsi de merveilleuses découvertes du pays et de chaleureux moments de partage de vie avec les Burkinabé.

De Sillaléba, école correspondante de l’école Camille Claudel en 1992, à celle de Tamiga en 2013, nous avons suivi les enseignants dans leurs différents parcours.

Des écoles du BAM, (Sillaléba, Nasséré Sampalo, Billiga, Tora, Kongoussi), à celles de la région de Kaya, de Yako (Niessega, Gourcy, Boulkon), en passant par Kouka à l’ouest, Bagane, Kounda, Tibin plus au Sud, Bissiga à l’est de Ouagadougou, entre autres, nos pas nous ont conduit à découvrir des milieux de vie fort différents mais avec toujours le même accueil chaleureux. Nous avons aidé les écoliers, leurs enseignants et les villageois à travers différentes actions (aides à la scolarité, constructions diverses, forages, jardins scolaires, cantines, formation agro-écologique…) Actuellement, nous recentrons nos actions sur Tamiga, ce petit village situé dans les sables du Sahel, à 150 km au nord de Ouagadougou.

Vous êtes ici : Accueil Dernières nouvelles