SOLIDARITE-ECOLES

aide à la scolarité au Burkina Faso

Mission Solidarité Ecoles
du 24 octobre au 3 novembre 2016

 

Après 3 ans d’empêchements de déplacements au Burkina dus à différents problèmes (disponibilité des bénévoles, événements au Burkina…) l’association a pu dépêcher deux représentants pour reprendre contact, contrôler l’avancement de nos projets.

Voici quelques éléments racontés par la présidente Joëlle MATHIEU.

Vous pouvez suivre les dernières nouvelles au jour le jour sur la page Facebook de la présidente :

https://www.facebook.com/joelle.mathieu.58

 

« Ma mission au Burkina a commencé par une réunion avec Sylvain KOROGO, président de l'AVAPAS et son secrétaire François Zahté. Nous avons repris notre projet de réservoir d'eau de pluie, en sommeil depuis presque 3 ans, suite aux événements qui se sont succédés dans le pays. La mise en place de cordons pierreux, quant à elle, a pu se poursuivre à Tamiga, village du sahel, à 160 km au nord de Ouagadougou. »

2016 11 13 mission 01

Joëlle Mathieu, Sylvain Korogo et François Zahté


suite de Mission Solidarité Ecoles
du 24 octobre au 3 novembre 2016

 Bien qu’empêchés de déplacements au Burkina depuis 3 ans, nous n’en avons pas moins poursuivi un plan de mise en place de cordons pierreux autour des champs des agriculteurs entrant dans le cadre de la conversion à l’agro-écologie. Cette mission d’organisation, de conseils et de surveillance des travaux réalisés (le contenu de plusieurs centaines de bennes de camion a été rassemblé, chargé puis transporté et déchargé sur place) a été confiée à M Mamadou SAWADOGO, technicien supérieur en agriculture, aujourd’hui retraité et maire, depuis peu d’une petite ville: Kirsi. Avec lui, suivis du président du Comité AET (Agro-Ecologie de Tamiga) des agriculteurs et d’un jeune exploitant, nous faisons le tour des champs ayant bénéficié de cet apport. Nous constatons que les cordons pierreux sont maintenant fixés dans un enchevêtrement de plantes qui accentue l’effet recherché, retenir au maximum les eaux. Nous relevons largement la différence entre un champ ainsi aménagé et un autre où la nature impitoyable annihile tout effort de l’homme. Ce travail de titan est largement plébiscité par les agriculteurs qui demandent à prolonger l’action entreprise.

 

 2016 11 13 mission 20 2016 11 13 mission 19 
les cordons pierreux visite des champs avec Mamadou Sawadogo, le président
du comité AET, un agriculteur et Joëlle

 


suite 2 de Mission Solidarité Ecoles
du 24 octobre au 3 novembre 2016

Effervescence depuis le début de la semaine dans le village, la construction qui doit accueillir le moulin à grain a commencé, les matériaux sont livrés, le maçon s’active, les femmes regardent d’un œil vigilant, sans pour une fois y participer, ce chantier débutant, mais qui va changer petit à petit leur vie…

2016 11 13 mission 35 2016 11 13 mission 36
les matériaux arrivent...  début du terrassement à la main 
2016 11 13 mission 37 2016 11 13 mission 34
ce sera bien pour le village... 

 


suite 3 de Mission Solidarité Ecoles
du 24 octobre au 3 novembre 2016

Suite de mon feuilleton Burkinabè, le chantier du moulin à grain avance... Je disais la dernière fois que les femmes regardaient les maçons, je corrige, ce sont elles qui se sont chargées de l'acheminement de l'eau pour fabriquer, sur place, les parpaings qui ne demandent, maintenant, qu'à être assemblés. Le travail est difficile pour tous, hommes et femmes. Pour nous qui ne connaissons que le robinet à ouvrir et le tuyau d'arrosage pour orienter le jet d'eau, la différence est grande! Bravo à tous et attendons la suite...

 2016 11 13 mission 41

A Tamiga, au Burkina Faso, le local devant contenir le moulin à grain est sorti de terre, les maçons travaillent sous le soleil ardent. L'impatience monte chaque jour d'un cran...

 2016 11 13 mission 42  2016 11 13 mission 43

Le chantier avance, on nous annonce le début de la couverture pour la semaine prochaine...

 

 


suite 4 de Mission Solidarité Ecoles
du 24 octobre au 3 novembre 2016

 

4 janvier 2017 : Des nouvelles de TAMIGA au Burkina Faso - Pour ceux qui me suivent dans cette mission, je viens de recevoir ce message concernant l'avancement des travaux autour du moulin à grain. Notre correspondant sur place (le directeur de l'école), nous écrit: " Moulin implanté, maison tôlée ". Des photos doivent accompagner ce message, mais elles ne sont pas encore arrivées ! Et oui, c'est loin Tamiga, le transfert d'images est toujours laborieux. En attendant, voici la dernière photo en ma possession... C'était avant Noël...

TAMIGA - Suite - Les photos du moulin nous arrivent au compte-gouttes, la maison est bien "tôlée" et le moulin bien "implanté" ... Le reste n'est que détails...

2016 11 13 mission 48 2016 11 13 mission 45
2016 11 13 mission 46

 

29 janvier 2017 : Une preuve que la dalle est coulée… On attend une visite de l’équipe de l’AVAPAS pour la mise en place des finitions et le fonctionnement de l’atelier...

 2016 11 13 mission 49

7 février 2017 : Sous l'impulsion du nouveau directeur de l'école de Tamiga, Ouermi B. les élèves ont repris l'exploitation du jardin scolaire. Ce dernier nous dit qu'ils repiquent des oignons, des tomates, de l'oseille et des carottes. Nous leur souhaitons du courage pour mener à bien le projet et bonne chance pour leur récolte future.

2016 11 13 mission 50

Vous êtes ici : Accueil Dernières nouvelles