SOLIDARITE-ECOLES

aide à la scolarité au Burkina Faso

Bienvenue à Solidarité-Ecoles

MISSION DE NOVEMBRE 2012

Du 19 novembre au 1er décembre, s'est déroulée la deuxième mission de l'année 2012. Une délégation de trois membres (la Présidente, la Secrétaire et un cameraman) s'est rendue sur place pour évaluer les résultats de la formation en agro-écologie, mise en place dans les mois précédents au village de Tamiga (Burkina Faso).
La mission est restée cinq jours dans ce village du Sahel et rendez-vous avait été donné aux responsables de la formation (AVAPAS), pour quantifier précisément le résultat des récoltes et envisager la forme de notre aide, pour l'année 2013.
Une quarantaine de villageois a suivi cette formation et chacun a entrepris de tenter l'expérience sur un morceau de terre  avec une parcelle de un are travaillée selon leur technique traditionnelle et une autre d'1 are selon la pratique du zaï  agro-écologique, comme enseignée par l'AVAPAS.
Il faut reconnaître que la saison écoulée a été particulièrement pluvieuse et que l'ensemble du territoire a bien profité de ces conditions climatiques avantageuses. Cela n'avait pas été le cas les années précédentes. Au moment de mesurer les effets du travail entrepris, notre curiosité ne supportait plus l'attente. Les villageois ont battu les épis, mis en sacs les grains et sont venus le lendemain pour la pesée officielle.
Dans un sac, le fruit de la parcelle traditionnelle, dans l'autre, beaucoup plus chargé, le fruit de la méthode agro-écologique.
Sylvain KOROGO, Président de l'AVAPAS était là, pesait scrupuleusement les différente récoltes et convertissait le rendement à l'hectare… Toutes les parcelles n'avaient pas le même rendement. Il restera aux formateurs et aux villageois à analyser ces résultats (parcelle plus ou moins riche, travail plus ou moins bien fait, méthode plus ou moins bien appliquée) . Quoi qu'il en soit, le plus mauvais rendement voyait afficher une différence du simple au double entre la méthode traditionnelle et la méthode du zaï agro-écologique. Quant aux meilleurs rendements obtenus par des plus chanceux ou des plus habiles, tout le monde a pu constater que le coefficient avait été multiplié par 4, jusqu'à atteindre 2,4 tonnes à l'hectare!
La preuve était faite que nous étions sur la bonne voie. Il faudra donc continuer la saison prochaine 2013 et surtout amplifier la surface des terres à ensemencer, pour tendre vers l'autosuffisance. Ce sera notre prochain objectif.
L'AVAPAS, consciente et satisfaite des résultats obtenus ne continuera pas moins à suivre et à encourager les villageois dans leurs nouvelles perspectives. De notre côté, nous ferons tout pour que leurs espoirs ne soient pas déçus.

POURQUOI L'AGRO-ÉCOLOGIE À TAMIGA ?

2012-11 mission-2 (1) 2012-11 mission-2 (2)
La récolte Le vannage
2012-11 mission-2 (3) 2012-11 mission-2 (4)
le battage au fléau Pesage de la récolte
2012-11 mission-2 (5) 2012-11 mission-2 (6)
Réunion bilan de l'action Pilage sur le moulin traditionnel
Vous êtes ici : Accueil Nouvelles de l'association Actualités Actions 2012-11-19 Mission 2